Comment cultiver des graines autoflorissantes

La culture de variétés autoflorissantes gagne en popularité d’année en année, en grande partie grâce à l’amélioration de ce type de cannabis. À leur arrivée sur leur marché, les graines autoflorissantes donnaient de petites plantes peu productives, dont la saveur différait peu d’une variété à l’autre. Les principales banques de graines commercialisent aujourd’hui des variétés de troisième et quatrième génération résultant de plusieurs années de sélection, capables de donner des récoltes plus qu’acceptables pour peu de s’en occuper correctement.

graines autoflorissantes

Dans cet article, nous allons vous livrer quelques conseils pour tirer le meilleur parti de vos autoflos. Pour ce faire, nous allons découper le processus de culture en 3 étapes, et vous révéler nos meilleures astuces pour chacune d’elles.

Germination des plantes autoflorissantes

Comme pour les graines féminisées, le processus de germination des graines autoflorissantes peut se faire de différentes façons : sur des assiettes avec de l’essuie-tout humidifié, avec de l’eau oxygénée, directement dans des jiffys… Nous invitons ceux d’entre vous qui hésitent sur la marche à suivre à lire notre article de blog Comment faire germer vos graines de cannabis. Pour le reste, nous vous conseillons d’opter pour des graines de la meilleure qualité. À titre indicatif, voici quelques-unes des variétés les plus demandées par les clients de notre growshop :

  • Maxigom. Développée à partir de clones de Critical et d’AK47, c’est une plante rapide au rendement moyen. Très facile à cultiver, elle convient bien aux cultivateurs débutants. Goût sucré très agréable.
  • Auto Ultimate. Il s’agit de l’une des variétés les plus productives au sein de la famille des plantes Ruderalis, pouvant atteindre des rendements d’un quart de kilo en à peine 75 jours à compter de la germination de la graine. Elle a été développée à partir d’une sélection d’AutoMazar.
  • Magnum. La variété la plus productive du catalogue Buddha Seeds, prête pour la récolte en à peine plus de deux mois à compter de la germination. Une plante aux saveurs épicées et à l’effet puissant digne des meilleures féminisées.

Croissance des plantes autoflorissantes

Après plusieurs années d’expérience, bon nombre de professionnels du secteur cannabique ont conclu que les plantes autoflorissantes réagissaient mal au repiquage. Le départ en floraison des plantes autoflorissantes dépend de leur âge et d’un équilibre hormonal délicat. Le stress causé par le repiquage peut entraîner un départ en floraison prématuré.

autoflos

N’oubliez pas que le rendement final d’une plante autoflorissante dépend en grande partie de la taille atteinte lors de la phase de croissance. C’est pourquoi chez Cactus Martorell, nous vous recommandons de planter directement dans des pots Smart Pot de 19 litres une fois que les graines ont germé.

Ce type de pots favorise une aération optimale du substrat, et évite que la plante ne stresse lorsque les racines atteignent la paroi.

Il convient d’utiliser un substrat léger et moelleux, favorisant un développement racinaire rapide. Si la terre de votre choix est peu enrichie, vous pouvez commencer à engraisser dès la deuxième semaine.

Chez Cactus Martorell, nous avons pour habitude de recommander à nos clients l’utilisation d’engrais spéciaux pour plantes autoflorissantes, au ratio NPK adapté :

  • Fast Food Organic. Cet engrais bio très prisé des cultivateurs d’extérieur contient la juste quantité de nutriments pour les plantes de type autoflorissant.
  • Fast Food Mineral. La version minérale de l’engrais Fast Food Organic affiche un ratio NPK 2-4-5 donnant d’excellents résultats sur plantes automatiques. Très indiqué pour la culture en pleine terre.
  • Autoflowering Super Mix. Avec son ratio NPK de 5-2-5, cet engrais de marque Bio Nova donne de meilleurs résultats en pot qu’en pleine terre (du fait de sa richesse en azote).

Floraison des plantes autoflorissantes

cultiver cannabis autoflo

La floraison des plantes autoflorissantes est très rapide, c’est pourquoi il faut être très attentifs à l’apparition d’éventuels signes de carence pour éviter toute perte de rendement. Il est préférable d’utiliser des engrais pauvres en azote, surtout si vous cultivez directement en pleine terre, pour éviter de cultiver des plantes au ratio feuille/calice trop important, aux fleurs en forme d’épi caractéristique.

Pour doper le nombre de fleurs en début de floraison, nous vous conseillons d’administrer un stimulant de floraison à vos plantes les premières semaines. Le Bloom Stimulator de BAC et le Liquid Karma de Botanicare font partie de nos préférés.

À mesure que vos plantes entrent en pleine phase de floraison, cessez de leur administrer du stimulant de floraison et augmentez la dose d’engrais de base, afin de favoriser la maturation des fleurs et éviter que la plante continue d’en développer de nouvelles.

Comme pour n’importe quel autre type de variété, il est conseillé de suspendre l’administration d’engrais quelques temps avant la récolte, pour obtenir des fleurs moins vertes, au goût plus doux. Les plantes doivent commencer à jaunir, sans quoi vous risqueriez de récolter des fleurs gorgées de chlorophylle, au goût de gazon.

C’est tout pour aujourd’hui, en espérant que ces quelques conseils vous seront utiles ! En cas de doute, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire, nous y répondrons dès que possible.

Le bonjour de l’équipe Cactus ! À bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo