10 façons de consommer du cannabis pour prendre soin de sa santé

Grâce à ses propriétés uniques, le cannabis peut avoir un effet bénéfique sur la santé de certaines personnes, et en aider d’autres à tenir leurs résolutions du Nouvel An. Si le cannabis n’a pour vous qu’un usage récréatif, sachez que sa consommation s’accompagne de propriétés bénéfiques et protectrices face à certaines maladies telles que le cancer ou l’Alzheimer, comme l’ont prouvé de récentes études scientifiques.

Suivez ces quelques conseils pour profiter des effets salutaires du cannabis, et jouir d’un quotidien plus productif et plus tonique !

10-manieres-consommer-cannabis

  1. Fumer du cannabis peut aider à perdre du poids

Bien que ça puisse sembler contradictoire, le cannabis ayant la réputation d’ouvrir l’appétit, en consommer peut vous aider à garder la ligne. Une étude publiée dans la revue scientifique American Journal of Medicine confirme que les consommateurs de cannabis ont une taille plus fine que les non-consommateurs (de 3,8 cm en moyenne). Ils affichent en outre des niveaux de HDL (le bon cholestérol) plus élevés, ce qui réduit leurs chances de souffrir de maladies coronariennes ou de diabète de type II.

  1. La cuisine cannabique rend les aliments plus appétissants

Sachant que le cannabis avive les perceptions sensorielles, être stone peut aider à savourer le goût naturel des aliments. La consommation modérée de cannabis est un bon outil pour les personnes souhaitant s’alimenter de manière plus consciente. Prenez votre temps, détendez-vous, et profitez de l’effet du cannabis pour jouir pleinement de la saveur, de l’odeur et de la texture de vos plats. Que vous fumiez ou vaporisiez votre herbe, quelques bouffées suffiront à faire de vos repas les plus simples de véritables explosions de saveurs.

  1. Le cannabis rend l’exercice physique plus divertissant

De nombreux athlètes vous le diront : fumer avant l’effort a pour avantage de rendre l’entraînement plus exaltant et de faire passer le temps plus vite. Quelques clics suffisent à retomber sur cette vieille photo d’Arnold Schwarzenegger en train de soulever des poids, le joint au coin des lèvres : la consommation de cannabis ne semble pas nuire à ses capacités sportives, pas plus qu’à celles de Michael Phelps, Shaun White ou Nick Díaz pour n’en citer que quelques-uns. Avec le cannabis, il ne tient qu’à vous de faire de vos sessions de sport un moment de plaisir !

santé cannabis

  1. Utilisez l’herbe comme récompense

Si notre point n°3 ne vous a pas convaincu, essayez plutôt d’utiliser le cannabis comme récompense pour chaque défi fitness relevé. Préparez une séance d’entraînement avec des objectifs chiffrés, suivez un cours de cardio ou fixez-vous une distance à courir… quel que soit le défi, ne fumez pas avant de l’avoir atteint. Rien de tel pour se motiver à s’activer !

  1. Soulagez vos douleurs musculaires avec de la pommade au cannabis

Une fois que vous aurez relevé les défis sportifs de votre choix tel que suggéré au point nº4, soulagez votre corps endolori à l’aide d’une pommade au cannabis. Il en existe de toutes sortes (huile, crème, lotion, etc.), permettant d’effacer les courbatures grâce aux propriétés bénéfiques du cannabis : il a été scientifiquement prouvé que le THC et le CBD sont assimilables par la peau. De quoi faire mentir le dicton « no pain, no gain » !simple-smile

  1. Buvez du jus de cannabis comme complément diététique

Le jus de cannabis brut est l’une des dernières tendances en matière de bien-être. Il permet de profiter des bienfaits du cannabis sans son effet psychotrope : en effet, la plante brute ne contient pas de THC, uniquement du THC-A (sa forme acide). De plus, le jus de cannabis est extrêmement riche en antioxydants, ainsi qu’en chlorophylle et autres terpènes aromatiques qui ont également des propriétés thérapeutiques.

Mais la consommation brute de Cannabis sativa ne convient pas à tout le monde. Elle est notamment déconseillée aux patients souffrant de problèmes rénaux, de la vésicule biliaire ou d’hypercalciurie ou prenant des anticoagulants. En cas de doute, consultez votre médecin.

  1. Le cannabis peut substituer l’alcool et certains médicaments

L’alcool est un vrai fléau de société. L’année dernière aux États-Unis, les centres de prévention et de contrôle ont dénombré plus de 30 700 décès liés à l’alcool, sans compter les accidents de la route et les homicides survenus sous son emprise. Le cannabis est une bonne alternative pour les alcooliques souhaitant combattre leur addiction.

Une étude publiée en 2010 dans le Harm Reduction Journal a révélé que le cannabis n’interférait pas avec les programmes de sevrage et pouvait même aider. Une autre étude de 2009, intitulée Cannabis as a substitute for alcohol and other drugs [Le cannabis comme substitut à l’alcool et autres drogues], s’est penchée sur un collectif de patients de San Francisco : il a été conclu que le cannabis aide les patients à abandonner définitivement l’alcool sans souffrir du syndrome de sevrage.

consommer cannabis

  1. Vaporiser pour moins fumer

Malgré tous les bienfaits du cannabis, le fait de fumer est source d’inquiétude pour de nombreux consommateurs. S’il n’existe pas de lien de causalité avéré entre consommation de cannabis sous forme de joint et cancer du poumon, elle peut entraîner d’autres affections de type bronchite, irritations de la gorge, etc. En permettant de consommer du cannabis sans combustion, la vaporisation est une alternative plus saine. Il existe des vaporisateurs de toutes sortes, qu’ils soient de table pour la maison ou portatifs pour vous accompagner dans vos déplacements.

  1. Remplacez le BHO par des extractions sans solvants

Le dabbing est à la mode. Pourtant, d’après The Werc Shop (l’un des principaux laboratoires d’analyse de cannabis au monde) 25 % des échantillons de BHO analysés contiennent des contaminants. Avez-vous entendu parler de la pureté des extractions ? L’une des meilleures façons d’éviter les résidus est certainement de passer au hasch Ice-o-lator, Rosin Tech ou Polen. Cela n’éliminera pas les pesticides que la plante est susceptible de contenir, mais permet au moins d’éviter les solvants de type butane.

cuisiner cannabis

  1. Cuisinez et mangez sainement

La plupart des en-cas et apéritifs disponibles sur le marché sont riches en sucre et graisses saturées : il ne tient qu’à vous d’élaborer les vôtres ! Le goût herbacé du cannabis peut contribuer à rendre vos recettes plus savoureuses.

Vous pouvez utiliser du beurre de haschich ou, mieux encore, de l’huile de cannabis pour élaborer vos plats et desserts. Cette huile peut également servir à faire des vinaigrettes pour assaisonner vos salades, légumes et recettes de poisson.

C’est tout pour aujourd’hui ! À très vite pour de nouveaux conseils… en attendant, nous vous laissons profiter des bienfaits de votre plante préférée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo